CARICATURE DE RENAUD

« Dès que le vent soufflera, je repartira…«  Renaud


Cette caricature de Renaud nous étonne quelque peu par le choix de couleurs très lumineuses. Le ciel turquoise que vient allumer un regard d’un bleu aussi intense que celui d’un ciel d’été, nous rassure : les années sombres sont oubliées, Renaud a recouvré la santé, ce que vient confirmer un teint frais et rose à souhait.

Les cheveux décoiffés et la barbe de trois jours reflètent le personnage non conformiste que l’on a toujours connu, même s’il s’est quelque peu assagi aujourd’hui. L’argot ou le verlan qui ponctuaient ses textes ont pratiquement disparu et la voix rocailleuse du loubard s’est elle-même adoucie. Il suffit pour s’en convaincre de l’écouter chanter La tendresse dans son dernier album, sorti à la veille de ses 70 ans.

La blondeur des blés, digne de la chevelure du Petit Prince, ajoute à cette caricature une grande douceur. L’auteur de nombreuses chansons si émouvantes la méritait bien.

Le sourire s’envole sereinement, sans éclat, sur les ailes d’une moustache de sagesse retrouvée.

Quant à son éternel bandana rouge, il vient, en contraste, nous rappeler son côté vieux loup de mer, révolutionnaire soixante-huitard ou cow-boy solitaire, tentant d’échapper à son mal de vivre. Au fond de lui, Renaud garde en secret la hantise de la mort, du temps qui passe et le regret des années disparues. Elles ont été la source de magnifiques chansons avec une conclusion empreinte de nostalgie : « Te raconter, enfin, qu’il faut aimer la vie, l’aimer même si le temps est assassin et emporte avec lui les rires des enfants. »

Cette caricature a été postée sur la chaîne YouTube du dessinateur Stéphane Lemarchand. « C’est pas l’homme qui prend la mer… » chante-t-il en s’accompagnant à la guitare. Et la moustache de Renaud lui répond par un « tatatin ». Elle frémit subtilement mais avec enthousiasme. Le caricaturiste a revêtu lui-même un blouson noir et une cravate bordeaux pour l’occasion : un discret rappel vestimentaire du rockeur…

C’est en 1982 que Renaud, avec son épouse et son fils, avaient accompli la traversée de l’Atlantique et cette expérience lui inspira cette chanson. Quarante ans plus tard, cette caricature nous assure que le vieux loup de mer n’est pas prêt de rentrer au port pour s’y reposer.

Lilou Pluenn


caricature de Renaud, chanteur

Retrouvez d’autres caricatures de célébrités en retournant à cette page.