CARICATURE DE FRANCK RIBERY

Du « Ch’ti Ribéry » du Chemin vert au « Kaiser Ribéry » d’Allemagne


Cette caricature appartient au genre « tracé sur le vif ». Elle veut coller à l’essentiel avec ce personnage d’une nature sans détours. Le point le plus important d’une caricature réside dans la ressemblance avec le modèle. Il faut donc partir du portait. Franck Ribéry a un visage ovale. La caricature va garder cette forme mais l’allonger. Les cheveux courts vont subir une taille supplémentaire. Les oreilles quelque peu importantes sont amplifiées. Les sourcils broussailleux se redressent. Les yeux se rétrécissent dans le sourire, un jeu d’asymétrie va leur donner une touche d’humour. Le nez sera simplement un peu allongé. La barbe assez fraîche va piquer un peu plus. La dentition mal rangée, montrant une incisive plus importante, sera encore exagérée.

Le second point d’une caricature réside dans la révélation du caractère. La barbe à l’effet mal rasé, la coupe très courte et la dentition mal rangée lui donnent un aspect rude et dur. La cicatrice qui lui barre la joue synthétise toutes les blessures physiques et morales du personnage. Elle lui vient d’un accident de voiture à l’âge de deux ans. Il s’en est suivi des railleries par ses camarades dans les cours de récréation. N’a-t-il pas voulu en tirer vengeance, prouver ses capacités par le foot ? Tout jeune, il possède un jeu vif et une grande force de frappe.  Mais l’élève indiscipliné se fait virer de l’école. Le caractère n’est pas facile, ses décisions sont abruptes et imprévisibles. Sa vie en groupe provoque des litiges et bien des équipes ont ressenti un soulagement après son départ. En 2011, il en vient même à asséner des coups de poing à un co-équipier. Dans son métier de footballeur, les blessures sont très fréquentes : tendinites, fractures, jusqu’à sortir du terrain sur une civière. Mais le courage et l’obstination l’emportent. « Cela n’a jamais été facile. Je me suis hissé tout en haut depuis tout en bas. Et ce n’est pas non plus facile de rester en haut » dit-il en février 2015 à Non Stop People. Né à Boulogne-sur-Mer en 1983 dans le quartier populaire du Chemin Vert, son père est terrassier dans les travaux publics. Les Français se moquent beaucoup de Franck à cause de ses erreurs de syntaxe, lorsqu’il s’exprime et les Guignols de l’info en profitent. Sa caricature frise alors la méchanceté. Certaines affaires portées en justice l’ont beaucoup marqué sans qu’ait été bien établie sa culpabilité. On lui reproche encore de s’être converti à l’Islam en 2006, de s’être installé en Allemagne en 2007et de ne plus aimer la France.

Le troisième objectif d’une caricature reste l’humour. Franck Ribéry garde un regard tendre sous son air de » Gueule cassée ». Les entailles de la vie peuvent occasionner chez un homme des défaites ou des victoires. Dans le cas de Franck Ribéry, il semble qu’elles l’aient hissé jusqu’à de grands moments de bonheur et de gloire, ainsi qu’une grande générosité. Il aide financièrement toute sa famille élargie et revient souvent dans son ancien quartier du Chemin Vert. S’il est un point qu’il faudrait souligner enfin, c’est que Franck Ribéry n’a jamais cherché à cacher ni ses défauts, ni ses origines.

Aujourd’hui, en 2016, Franck Ribéry a 33 ans. Il se plaît en Allemagne, où il vit avec sa femme Wahiba et ses quatre enfants dans une belle maison qu’il a achetée. Entré au Bayern de Munich en 2007, il a tout de suite été adulé. Ici on le surnomme «Kaiser Franck».

Sur ses 113 buts marqués en club depuis qu’il est professionnel, il en a inscrit 90 avec le Bayern ! Frank parle allemand couramment et, dans ce pays, on ne lui reproche pas ses erreurs de syntaxe !…

Lilou Pluenn

caricature de Franck Ribery

Vous avez apprécié cet article? Rendez-vous à la page galerie pour suivre les autres personnalités!