CARICATURE DE MICHEL DRUCKER

Rencontres sur un canapé rouge


La caractéristique de cette caricature de Michel Drucker réside dans le fait que peu d’éléments forcent les traits du personnage. Même si certaines lignes du visage sont un peu appuyées, cette caricature se rapproche en fait du portrait. Le visage est serein et le sourire invite à la confidence. Michel Drucker ne brusque pas, appelle en douceur l’invité à se confier. Dans son émission « Vivement Dimanche », il interviewe sur son canapé rouge des célébrités de tous horizons. Toujours gentil et avenant, son caractère s’accorde avec les lignes rondes de son visage. Le parcours professionnel est également lisse et sans accrocs à l’image de cette caricature. Michel Drucker commence sa carrière en 1964 dans l’audio-visuel et la poursuit encore aujourd’hui. A ses rôles d’animateur et de producteur de radio et de télévision, il faut ajouter son travail d’écrivain, puisqu’il a 7 livres et trois romans à son actif aujourd’hui.

La bouche découvre un sourire gentillet et deux incisives séparées par un espace assez large. Dans certains pays, cette particularité s’appelle « les dents du bonheur » ou « les dents de la chance ». De la chance, il fallait en avoir quand, en 1942, il est né à Vire de parents juifs immigrés. Le père Abraham Drucker se fait arrêter cette même année et devient médecin au camp de Drancy. Alors que sa mère , qui est enceinte de Michel, se trouve seule sur le quai de la gare de Rennes, elle est arrêtée par la Gestapo, qui lui demande ses papiers. Un homme venu pour la chercher , prend le risque de dire en allemand qu’elle est sa femme. Ainsi, elle ne sera pas inquiétée plus longtemps. C’est également la chance qui lui a souri quand il a osé demander à Catherine Langeais, sans trop y croire, de l’introduire auprès de Pierre Sabbagh, son mari.

Sur la caricature, le front , large et lumineux, est la marque d’un personnage intelligent et de grande culture. Pourtant Michel Drucker n’a jamais réussi dans ses études. Pour cause de dyslexie? A l’époque, les enfants atteints de ce trouble, étaient facilement laissés sur la touche. Il devient donc autodidacte et quitte sa famille à 17 ans pour se prouver à lui-même ses capacités et fuir aussi la question de son père : « Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi ? ». Il travaille énormément durant des années jusque 15 heures par jour et prend rarement des vacances.

Cette caricature en noir et blanc sied tout à fait à ce personnage, qui pratique un art de vie très sobre. De tendance hypocondriaque, il met tous les atouts de son côté pour se maintenir en forme par la pratique intensive du vélo et de la piscine. Il s’offre les services d’un coach et d’un ostéopathe chaque semaine. Il cherche également la perfection dans son régime alimentaire. Michel Drucker est très au fait de toutes les maladies et des remèdes. Il prodigue des conseils à ses amis ou des célébrités qui lui téléphonent en cas de problèmes.
L’impression globale que révèle cette caricature reste cependant l’humour du personnage.. Des rides d’expression partant des yeux rieurs et des commissures des lèvres , des sourcils en accent circonflexe égaient le visage. « …je m’administre aussi tous les jours cette vitamine essentielle à la prévention du vieillissement : le rire !  » dit-il à Paris-Match en 2012.

Lilou Pluenn

caricature de Michel Drucker

Vous pouvez consulter d’autres articles sur des personnalités caricatures en revenant à la page des célébrités.